DEMAIN à CORSIER

1 arbre / 1 enfant

1 Arbre / 1 enfant – Actualités

 

Promotion des fruitiers à hautes tiges
Collaboration avec ProSpeciaRara

 

Les arbres haute tige, afin que le bétail puisse paître dessous, ont été sélectionnés et plantés par l’être humain depuis la nuit des temps. Ils sont le centre de tout un biotope abritant et nourrissant une grande diversité biologique. Les vergers haute tige sont, par exemple, un paradis pour le rougequeue à front blanc.

 

Malheureusement, la cueillette des fruits étant difficile, ils sont abandonnés au profit des arbres basse tige, dans des plantations spécifiques.
Les anciens vergers, chaque ferme en avait un, disparaissent avec les arbres vieillissants.

 

Nous désirons pallier à cet état de fait en replantant des arbres jeunes. Nous désirons aussi donner la possibilité à un enfant de participer à la plantation et ainsi d’avoir un lien affectif avec SON arbre.

 

 

 

Le projet : L’idée est de trouver des enfants/familles et des propriétaires de terrain, tous deux désirant planter un ou plusieurs arbres fruitiers haute tige d’anciennes espèces.

 

Le propriétaire prend à sa charge la moitié de l’achat de l’arbre et du matériel (70 francs à verser directement à Retropomme), la famille prend en charge l’autre moitié, l’enfant participe à la plantation de l’arbre.
L’enfant peut demander au propriétaire une participation à la récolte de fruits, après les 5 ans de taille de formation.

 

En collaboration avec Retropommes / ProSpecieRara à Neuchâtel, nous planterons alors, tous les automnes, entre dix et vingt arbres.

 

Si le propriétaire ne désire pas le faire, tous les printemps, et toujours en collaboration avec Retropommes, nous taillerons durant cinq ans les arbres afin de leur donner leur forme de base.

 

Le groupe de projet se compose actuellement de 13 citoyen(ne)s, faisant partie du collectif « Demain à Corsier ». Ses tâches sont la gestion du projet, l’organisation et la plantation des arbres, la taille et le suivi des arbres, la tenue d’un registre quel enfant / quel arbre.

 

Vous inscrire au projet, contactez François Rittmeyerfrittmeyer@hotmail.com ou au 078 605 28 57

 

 *************

Situation du projet au 28 novembre 2018

  • Nous avons planté 20 arbres.
  • 10 dans des anciens vergers – propriétaire et famille se partagent le prix de l’arbre et du matériel.
  • 10 chez des gens.
  • 14 aux Monts-de-Corsier, 1 à Corsier école, 1 à Corseaux, 2 à St-Légier et 2 à Sierre.

 

*************

 

Situation du projet au 15 août 2018

 

Nous avons à ce stade 18 personnes intéressées. Il semble que la plupart des inscrits désirent la plantation d’un ou plusieurs arbres chez eux. Près de la moitié ont été contactés, le reste est encore à faire et les vacances n’aident pas.

 

L’enjeu est de pouvoir réserver au plus vite les arbres auprès de Retropomme / ProSpecieRara.

 

Nous avons également trouvé un propriétaire de terrain, aux Monts-de-Corsier, avec un ancien verger acceptant que l’on plante chez lui quelques arbres.

 

Dix arbres peuvent déjà être réservés. Ils le seront définitivement lorsque le propriétaire et la famille/enfant auront payé le montant voulu à Retropomme. Sept seront plantés chez la personne elle-même et trois dans l’ancien verger.

 

Retropomme a officiellement accepté de soutenir notre projet en nous accordant les conditions « SOS Verger ». Une offre de prix unique par arbre et matériel doit nous parvenir. Nous n’auront pas besoin de leur aide pour planter. Par contre, chaque printemps, durant cinq ans, ils nous aideront à faire la taille de formation sous la forme d’un cours de taille.

 

Les arbres seront plantés cet automne. Les plates-formes et les trous, 60 x 60 x 60 devront être faits avant par le groupe de projet et les propriétaires / les enfants. Les arbres seront livrés en une seule fois et mis en jachère aux Monts-de-Corsier. Ils devront être plantés, par le groupe de projet et les enfants, rapidement, dans les deux à trois semaines.

 

*************

 

Ces projets peuvent être mis en oeuvre et réalisés de façon autonome par les membres du DAC. Ils peuvent être l’occasion de développer des partenariats avec les autorités municipales, des institutions (écoles, par ex.), des sociétés locales et les partis politiques de la commune de Corsier-sur-Vevey.